Pont en pierre sur le Doubs

Béni par le saint patron des ponts, Saint-Jean Népomucène, un pont de pierre construit en 1729 franchit le Doubs près de Saint-Ursanne.

Jusqu’au XVIIe siècle, les habitants de Saint-Ursanne ont dû réparer après chaque crue le pont en bois qui traversait le Doubs au sud de la cité. C’est sans doute à cause de ces travaux récurrents qu’ils ont dédié au saint patron des ponts, Saint-Jean Népomucène, le pont en pierre à quatre arches construit en 1729. Depuis toujours, une statue en grès rouge de Bâle de ce saint trône au milieu du parapet. Il s’agit toutefois d’une copie, le précieux original se trouvant au Musée lapidaire.

Classé parmi les biens culturels d’importance nationale, le pont a été entièrement restauré il y a peu. Depuis l’ouverture de la route de contournement, en 1994, seul le trafic non motorisé l’emprunte, comme à l’époque de sa construction, il y a bientôt 300 ans.

Suggestions

  • Le bac de Tariche

    A quelques kilomètres en amont de Saint-Ursanne, à la hauteur de Tariche (JU), un bac traditionnel en bois permet aux randonneurs de traverser le Doubs.

    Plus
  • Musée rural jurassien

    Aux Genevez, un bâtiment de 500 ans abrite le Musée rural jurassien, qui illustre la vie quotidienne à la campagne au cours des siècles passés.

    Plus
  • Collégiale et cloître

    Le quartier ouest de la vieille ville comprend les bâtiments les plus remarquables de Saint-Ursanne: la collégiale et le cloître reflètent plusieurs siècles d’architecture...

    Plus
by moxi