Découvertes

En raison de leur altitude, les Franches-Montagnes ne se prêtent guère aux grandes cultures. De plus, l’hiver est rigoureux, la période de végétation brève et l’eau plutôt rare. Pendant des siècles, ces caractéristiques ont marqué les habitants du haut plateau. Pour survivre dans cette région, ils ont dû travailler dur, se montrer inventifs et vivre en harmonie avec leur bétail.

Le Parc du Doubs témoigne aujourd’hui encore de ce qu’ils ont accompli: paysage varié de pâturages boisés, élevage du cheval, étangs artificiels, anciens moulins sur la rivière ou chemins aventureux qui rejoignent le Doubs par des vallons abrupts. Certains «Taignons» ont par ailleurs tracé des sentiers de contrebande pour exploiter la proximité de la France. D’autres ont acquis des compétences techniques qui ont permis à l’industrie horlogère de prendre son essor dans la région.

Ce coin de pays abrite nombre d’écosystèmes de grande valeur et un patrimoine culturel exceptionnel, qui est préservé aussi bien in situ que dans des musées. Aujourd’hui, c’est la beauté de la nature qui constitue sa principale attraction touristique (tourisme nature). Pour aider ses hôtes à découvrir tous ces trésors, le Parc du Doubs développe ses propres prestations et diffuse des informations sur les prestations d’autres acteurs.

by moxi