Engagement

Sur une superficie de près de 300 kilomètres carrés, le Parc naturel régional du Doubs comprend aussi bien des écosystèmes quasi intacts que des paysages façonnés par la main de l’homme. Des pâturages boisés typiques des Franches-Montagnes, avec leurs hauts-marais, aux zones alluviales du Doubs en passant par ses berges abruptes, ce territoire de taille assez modeste réunit une grande variété d’habitats naturels dont il importe de préserver la richesse biologique.

Les responsables du parc s’attachent dès lors à assurer une protection globale de la rivière. Ils participent aussi à la sauvegarde de plantes typiques de la région, telle la fritillaire pintade, de plus en plus menacée, et à la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, qui tendent à supplanter la flore indigène.

L’agriculture extensive repose principalement sur l’élevage du Franches-Montagnes, la race chevaline locale, et sur la production de lait. Au fil des siècles, ces activités ont modelé un paysage diversifié, qui offre un cadre idéal au tourisme nature. Celui-ci inclut aussi la vente de produits régionaux issus du parc. Pour favoriser un développement économique respectueux de la nature, la gestion du parc mise par ailleurs sur les énergies renouvelables et la mobilité douce.

Voir les projets
by moxi