Sur la piste de la contrebande horlogère

Une randonnée de 60 kilomètres de Morteau (F) à La Chaux-de-Fonds permet de découvrir l’histoire de l’horlogerie et de la contrebande.

«L’Orlogeur» est le premier des quatre chemins de contrebande ouverts aux touristes dans la zone franco-suisse du Doubs. Long de 60 kilomètres, l’itinéraire compte cinq étapes, qui empruntent divers détours pour relier la ville horlogère de Morteau, sise dans la vallée de la rivière, à la célèbre zone urbaine formée par La Chaux-de-Fonds et Le Locle. Compte tenu de l’importance culturelle de ce site, l’UNESCO a inscrit l’ensemble formé par les deux villes suisses au patrimoine culturel mondial en 2009.

En marchant sur les pas de l’Orlogeur, le randonneur découvre que l’histoire de la contrebande horlogère est étroitement liée à l’essor de cette industrie dans la région frontalière. La visite de quatre musées d’horlogerie et de divers sites touristiques, comme le Saut du Doubs ou le mont Châteleu et son panorama, complètent cette aventure en forme de jeu de rôle.

Liens utiles

Site Web des Chemins de la contrebande

Suggestions

  • Passer la frontière sur les chemins de la contrebande

    Des randonnées de plusieurs jours offrent aux visiteurs intrépides de découvrir les chemins des contrebandiers dans la zone frontalière du Doubs.

    Plus
  • Chasse au trésor en canoë

    A Saint-Ursanne, une chasse au trésor en canoë sur le Doubs offre aux familles une façon originale de découvrir la rivière et les environs de la cité médiévale.

    Plus
  • Sur les traces des troupeaux de chevaux

    Durant la belle saison, environ 5000 chevaux franches-montagnes vivent dans les pâturages boisés du haut plateau. Grâce à une carte interactive, vous pouvez partir à la...

    Plus
by moxi