Près de 150 nouvelles petites structures

Près de 150 petites structures fleurissent surles exploitations agricoles du Parc du DoubsLa construction de structures favorables à la biodiversité, mesure phare de l’année 2019 pour le Parc du Doubs, a connu un franc succès. Au total, près de 150tas de bois, tas de pierres, haies et gouilles ont été installés en étroite collaboration avec les agriculteurs et le WWF. La moitié des communes du Parc intégrées dans quatre réseaux écologiquessont pour l’instant concernées.

Simples et peu coûteuses, ces constructions sont réalisées dans une démarche large et globale d’amélioration de l’infrastructure écologique. Elles permettent à de nombreuses espèces animales et végétales (salamandres, grenouilles, mousses, lichens...) de réinvestir les bordures de champs, dont des petits carnivores - hermines et belettes - prédateurs spécialisés du campagnol. Pas moins de 142 petites structures ont été installées durant l’année 2019 sur les parcelles de 25 exploitations réparties dans les réseaux écologiques de la Vallée du Doubs et des Franches-Montagnes et dans les EcoRéseaux de La Chaux-de-Fonds et du Locle-Les Brenets. Huit communes membres du Parc, soit la moitié d’entre elles, ont pour l’instant bénéficié du projet : Clos du Doubs, Les Enfers, Les Genevez, Montfaucon, Saignelégier, La Chaux-de-Fonds, Le Locle et Les Brenets.


Des petites structures continueront de voir le jouren 2020. L’accent sera mis sur le plateaudes Franches-Montagnes et des Montagnes neuchâteloises afin de permettre à tous les agriculteurs du Parc de bénéficier de ces coups de pouce à la biodiversité. Les exploitants intéressés peuvent contacter directement le Parc en envoyant un courriel à info@parcdoubs.ch ou en appelant au +41 (0)32 420 46 70.


Cliquez ici pour plus de détails.

by moxi