Pas plus de campagnols dans les hautes herbes

Les surface de promotion de la biodiversité ne semblent pas favoriser la propagation des campagnols terrestres. C’est ce que tendent à prouver les résultats des relevés effectués par le Parc entre 2016 et 2018 sur des surfaces de promotion de la biodiversité et des surfaces conventionnelles.

Bien que les parties non fauchées des surfaces de promotion de la biodiversité peuvent constituer un refuge temporaire en été pour les campagnols terrestres, elles ne jouent pas pour autant de rôle dans leur propagation. Elles abritent par ailleurs une diversité élevée d’insectes, dont des espèces particulières, menacées ou rares. Enfin, une densité élevée de petits carnivores, comme l’hermine, spécialisée dans la chasse aux campagnols, a été relevée dans les régions riches en structures (tas de bois, murs en pierres sèches, …).


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter viviane.froidevaux@parcdoubs.ch ou +41 (0)32 420 46 77

by moxi