Points de vue vertigineux

Le Doubs a creusé un véritable canyon dans le plateau des Franches-Montagnes. Comme les différences d’altitude dépassent 550 mètres par endroits, le sommet des crêtes offre des panoramas spectaculaires.

Entre le lac des Brenets (NE) et Goumois (JU), le Doubs franchit un dénivelé de 250 mètres sur une distance de quelque 40 kilomètres. Le plateau des Franches-Montagnes ne s’inclinant guère en direction du nord-est, la vallée encaissée de la rivière offre un spectacle impressionnant dans cette direction, en particulier près du Noirmont. Parmi les points de vue les plus connus, mentionnons l’arête rocheuse des Sommêtres, où se dressait un château fortifié au Moyen-Âge.

A environ 4 kilomètres au nord du Locle, le promontoire des Roches de Moron et la Côte de l’Escarpineau permettent d’admirer le lac de Moron, petit lac de barrage, situé 360 mètres plus bas. Enfin, le Gros Crêt, sur la crête de Pouillerel, au-dessus de La Chaux-de-Fonds, offre une vue panoramique qui s’étend des Vosges jusqu’aux Alpes. Ce sommet est aussi le point le plus élevé du Parc du Doubs.

Suggestions

  • Le point culminant du parc

    Avec ses 1275 mètres d’altitude, le sommet de Pouillerel, près de La Chaux-de-Fonds, est le point le plus élevé du Parc du Doubs. De là, la vue s’étend des Alpes aux Vosges.

    Plus
  • Cirque rocheux et vaste panorama

    Surplombant le lac de Moron, une falaise rocheuse escarpée suit la courbure du Doubs. L’arête supérieure des Creux de Moron offre un panorama à perte de vue.

    Plus
  • Étang de la Gruère – au cœur de la tourbière

    Le cadre naturel et la végétation de l’étang de la Gruère, très facile d’accès, rappellent davantage les landes scandinaves que les paysages jurassiens.

    Plus
by moxi