Étang de la Gruère – au cœur de la tourbière

Le cadre naturel et la végétation de l’étang de la Gruère, très facile d’accès, rappellent davantage les landes scandinaves que les paysages jurassiens.

La tourbière au centre de laquelle se blottit l’étang de la Gruère se situe dans une dépression à mi-chemin entre Saignelégier (JU) et Tramelan (BE). Au fil des millénaires, l’érosion glaciaire a déposé de l’argile et de la marne dans cette cuvette et ainsi étanchéifié son fond de roche calcaire. Après la dernière fonte des glaciers, une zone marécageuse s’est formée à cet endroit, la couche de tourbe atteignant parfois plusieurs mètres. Au XVIIe siècle, une digue artificielle a été érigée pour créer l’étang, dont l’eau a servi à alimenter un moulin et, plus tard, une scierie.

Aisément accessible, l’étang mesure 600 mètres de long. Il est entouré d’un sentier, que les visiteurs sont priés de ne pas quitter afin de préserver la réserve naturelle. Le parcours serpente dans un cadre et une végétation – sphaignes, airelles, andromèdes et bouleaux nains – qui rappellent les landes scandinaves.

Liens utiles

Centre Nature Les Cerlatez
Flore des tourbières

Suggestions

  • Biaufond – balade pour les audacieux

    Un itinéraire réservé aux marcheurs intrépides conduit des Franches-Montagnes jusqu’au Doubs. Passant par la Combe de Biaufond, il emprunte des échelles, des escaliers et...

    Plus
  • Chemin rocheux aux Sommêtres

    L’arête rocheuse des Sommêtres, à mi-chemin entre Muriaux et Le Noirmont, est le paradis des amoureux de l’escalade, mais aussi un point de vue aérien.

    Plus
  • Le point culminant du parc

    Avec ses 1275 mètres d’altitude, le sommet de Pouillerel, près de La Chaux-de-Fonds, est le point le plus élevé du Parc du Doubs. De là, la vue s’étend des Alpes aux Vosges.

    Plus
by moxi